La sécurité sociale n’est pas un jeu... Mais on y gagne à tous les coups !

Un instrument de redistribution indispensable

En Belgique, 15% des Belges ont des revenus en-dessous du seuil de pauvreté fixé, pour un isolé, à 1.085 €/mois et à 2.279 €/mois pour un ménage composé de deux adultes et de deux enfants. Mais sans la sécurité sociale, ils seraient 27% !

Nombreux sont en effet ceux qui vivent principalement ou exclusivement d’une allocation sociale ou ont besoin d’un complément de revenu fourni par la sécurité sociale pour boucler leurs fins de mois.

  • Pensions : 1,6 million de personnes touchent une pension de retraite en tant que travailleur salarié.
  • Chômage : 673.000 personnes, chômeurs ou prépensionnés, touchent une indemnité de chômage.
  • A côté de cela, il faut encore ajouter 323.000 travailleurs "soutenus" par l’ONEm (temps partiels, chômeurs temporaires, chômeurs activés), 272.000 crédits-temps qui touchent un complément de revenu.
  • Allocations familiales : 2,2 millions d’enfants bénéficient d’une allocation.
  • Santé : 321.573 personnes étaient "invalides" c’est-à-dire malades depuis plus d’un an au 31 décembre 2014. L’INAMI a indemnisé 37.317.997 journées de maladie en 2014.

En outre, 758.000 personnes bénéficient d’une aide sociale hors sécurité sociale. Ce nombre ne fait qu’augmenter ces dernières années.