La sécurité sociale n’est pas un jeu... Mais on y gagne à tous les coups !

Le pacte social

Le Pacte social négocié dans la clandestinité sous l’occupation va déboucher sur l’Arrêté-Loi du 28 décembre 1944 qui donne naissance à notre système de sécurité sociale.

Le principe de base qui régit le système est celui de l’assurance (une cotisation est prélevée du salaire), mais solidaire (selon un tarif progressif et non plafonné alors que les prestations sont plafonnées) : les salaires élevés payent plus de cotisations. Mais en cas de perte de  revenu, l’indemnité est plafonnée (en fait calculée sur base d’un salaire de référence plafonné).

À partir de là, la couverture sociale va aller en s’élargissant pour toucher toutes les couches de la population du début à la fin de la vie.