La sécurité sociale n’est pas un jeu... Mais on y gagne à tous les coups !

Le crédit-temps "avec motifs"

Sous la condition d’avoir une ancienneté de 2 ans dans l’entreprise, vous pouvez réduire votre temps de travail de 1/5, 1/2 temps voire complètement pour une durée maximale de 36 à 48 mois selon le motif invoqué.

Ces motifs reconnus sont les suivants :

  • prendre soin de votre enfant de moins de 8 ans;
  • octroyer des soins palliatifs;
  • assister ou octroyer des soins à un membre de votre ménage ou de votre famille jusqu'au 2ème degré soufrant d'une maladie grave;
  • suivre une formation reconnue;
  • octroyer des soins à votre enfant handicapé de moins de 21 ans;
  • assister ou octroyer des soins à votre enfant mineur gravement malade ou à un enfant mineur gravement malade, faisant partie de votre ménage.

Le droit à la réduction complète ou ½ temps nécessite une convention collective dans le secteur.

Les allocations compensatoires à ces réductions du temps de travail ne sont pas mirobolantes, mais elles permettent d’amortir le choc de la perte de salaire. Elles sont forfaitaires et varient, bien entendu, en fonction de la réduction du temps de travail, mais aussi en fonction de l’ancienneté et de l’âge (pour le ½ temps), ou encore selon le statut isolé ou cohabitant (pour le 1/5e temps).

Les montants versés varient ainsi de 103 € (réduction de 1/5e temps pour un cohabitant) à 576 € nets (interruption complète pour un travailleur avec ancienneté de plus de 5 ans).

Pour connaître tous les montants relevant de la sécurité sociale fédérale, voir : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t150#h2_7

Des primes régionales existent aussi (en Flandre) ainsi que des primes sectorielles inscrites dans les conventions collectives de travail.