La sécurité sociale n’est pas un jeu... Mais on y gagne à tous les coups !

Les conditions d'accès

Hormis dans le cas de l’allocation d’insertion pour les jeunes en chômage à la fin des études, il faut avoir travaillé un certain nombre de jours sur une période de référence donnée pour pouvoir bénéficier d’allocations de chômage.

Selon le principe des assurances sociales, il faut avoir cotisé pour ouvrir un droit. La durée varie en fonction de l'âge. Pour un jeune de moins de 36 ans, elle est au minimum de 312 jours sur une période de 21 mois.

Puisque les jeunes sortis de l’école ne peuvent pas prouver le nombre de jours de travail requis, ils ont un système spécifique. Ils doivent d’abord accomplir un stage dit "d’insertion" de 12 mois (sans revenus) pendant lequel ils sont contrôlés sur leurs efforts pour chercher du travail. Si les évaluations sont positives, ils peuvent, sous certaines conditions (âge, diplômes, certificat…), bénéficier d’une allocation dite "d’insertion". Ces conditions ont été fortement durcies les dernières années.