La sécurité sociale n’est pas un jeu... Mais on y gagne à tous les coups !

Une année incomplète ou d'inactivité ?

Si vous n’avez pas du tout travaillé l’année qui précède, ou si vous n’avez que quelques mois de travail derrière vous, il existe plusieurs dispositifs qui permettent de bénéficier des 20 jours de congés payés ou de compléter ces congés pour arriver à 20.

C'est le cas pour les travailleurs qui occupent un premier emploi ou qui sont passés par une période assez longue de chômage.

Il y a les "vacances jeunes" pour les moins de 25 ans et les "vacances seniors" pour les travailleurs âgés de 50 ans et plus. Dans ce cas, c'est le chômage qui paie le pécule sur base d'un forfait journalier.

Il y a aussi les "vacances européennes", qui permettent aux travailleurs d’avoir droit à des congés payés dès la première année d’activité ou de compléter un droit aux congés payés incomplet.

On parle de "vacances européennes" en référence à la directive européenne sur le temps de travail. Elle reconnait à chaque travailleur un droit aux congés payés de 4 semaines à laquelle la Belgique a dû se conformer. Les "congés payés européens" sont payés soit par l’employeur (pour les employés) soit par la caisse de vacances (pour les ouvriers), mais le pécule n’est qu’une avance qui sera déduite du double pécule qui sera versé l’année suivante.