La sécurité sociale n’est pas un jeu... Mais on y gagne à tous les coups !

Des pensions trop basses

En Belgique, il faut reconnaître que le niveau des pensions est assez bas. Comparé au niveau international, le montant de la pension belge se retrouve toujours en queue de peloton.

Comment cela se fait-il ?

On peut évoquer trois raisons à ce niveau trop bas. La principale étant la méthode de calcul appliqué.

  1. Il faut prouver 45 ans de carrière pour avoir une pension complète

Notre système de pension est développé pour ceux qui travaillent toute leur vie à temps plein. Depuis leur arrivée sur le marché de travail, les femmes se constituent des droits propres à la pension, mais leur niveau de pension est souvent lamentable parce que leur situation sur le marché du travail l’est souvent aussi : elles se retrouvent dans des secteurs mal payés, dans des contrats à durée déterminée, avec beaucoup plus de périodes d’interruption.

  1. Les salaires du début de carrière ne pèsent pas lourd

Les premières années d'une carrière sont en général moins bien rémunérées. Avec le principe de calcul prenant en compte l'ensemble d'une carrière (60% du salaire brut divisé par 45), ces premières années "affectent" le montant final.

Cela reste vrai, même après l'application des coefficients de revalorisation pour compenser l’évolution du coût de la vie en 45 ans.

Une méthode de calcul ne reprenant, par exemple, que les 10 dernières années serait plus efficace et plus juste.

  1. Le plafond salarial

Le salaire brut pris en compte pour le calcul de la pension est limité à 52.974 € par an. Le salaire qui dépasse ce plafond ne compte pas pour la pension. C’est rare en début de carrière, mais en fin de carrière, il est probable que vous dépassiez ce plafond.