La sécurité sociale n’est pas un jeu... Mais on y gagne à tous les coups !

Notre productivité est élevée

 

En 25 ans, notre productivité réelle (donc sans tenir compte des effets de l’inflation = la productivité "brute") a doublé.

En 1980, la valeur ajoutée par heure de travail rapportait environ 23€. En 2014, elle est passée à 46€. Cela signifie qu’un actif de 2014 produit deux fois plus de richesses qu’un actif de 1980, et devrait dès lors pouvoir "financer" plus de retraites…

Les richesses produites évoluent plus rapidement que les coûts estimés du vieillissement

La Belgique est un pays riche avec un Etat pauvre. Notre problème est celui de la répartition des richesses : les 20% les plus riches détiennent 61,2% du patrimoine, tandis que les 20% les moins riches n’en détiennent que 0,2%.

Autrement dit, une fiscalité plus équitable et un financement alternatif de la sécurité sociale ne pesant pas uniquement sur le travail, permettraient de trouver le financement nécessaire pour payer les pensions légales.

Les moyens existent, mais il faut faire le choix politique de les affecter à la sécurité sociale. Ci-après, voici un tableau des richesses produites dans notre pays et leur augmentation future.